jeudi 4 août 2016

Matchs amicaux

Après la tournée en Hollande , l'Espanyol Barcelone continue sa préparation avec plusieurs matchs amicaux :

Southampton 1 - 1 Espanyol Barcelone
En déplacement en Angleterre pour y affronter Southampton au Stade de St Mary. Une bonne opposition qui s'est soldée par un match nul . Les anglais ont ouvert la marque par Romeu à la demi heure de jeu , mais les espagnols sont parvenus à égaliser par Caicedo en seconde période. Michael Ciani n'a pas pris part à la rencontre.

Everton 0 - 1 Espanyol Barcelone
Nouveau match amical face à une équipe anglaise , cette fois il s'agit de l'équipe d'Everton. L'Espanyol Barcelone s'est imposé sur le score de 1 à 0 grâce à un but de Leo Baptisato sur pénalty en tout début de match. Les anglais ne reviendront pas au score. Michael Ciani n'est pas entré en jeu. 

Juventus 2 - 2 Espanyol Barcelone
Pour le dernier match amical , les espagnols opposés à la Juventus de Turin se sont quittés dos à dos sur le score de 2 à 2. Par deux fois l'Espanyol Barcelone a mené au score mais les italiens sont parvenus à arracher le match nul dans les dernières minutes. Michael Ciani n'était pas convoqué pour la rencontre.



jeudi 28 juillet 2016

La tournée aux Pays Bas

Actuellement en pleine préparation , l'Espanyol Barcelone de Michael Ciani est actuellement en Hollande pour y disputer un tournoi avec trois rencontres à la clé.

FC Utrecht 1 -  1 Espanyol Barcelone 
Opposé à l'équipe du FC Utrecht (première division aux Pays Bas) , les espagnols menés au score en première période ont parfaitement réagit en seconde mi-temps en égalisant par Jose Reyes. Michael Ciani est entré en fin de match.

Almere City 1 - 2 Espanyol Barcelone
Malgré l'égalisation de Almere City , Les espagnols se sont bien imposés sur le score de 2 à 1 , des buts signés Baptistao et Hernan. Michael Ciani a joué toute la rencontre.

SBV Excelsior 0 - 3 Espanyol Barcelone
Lors du dernier match de la tournée en Hollande , l'Espanyol Barcelone s'est imposé largement sur le score de 3 à 0 face à Excelsior grâce à des buts de Oscar Duarte, Baptistao et Reyes. Michael Ciani n'a pas participé à cette rencontre. Les espagnols ont donc remportés tous les matchs de ce tournoi aux Pays Bas.

mardi 19 juillet 2016

C'est la reprise

Michael Ciani et l'Espanyol Barcelone ont repris le chemin de l'entrainement depuis le 11 juillet dernier. En plein phase de préparation , les espagnols travaillent dur pour être fin prêt pour la reprise de la Liga le 19 août où ils affronteront Séville.  Des matchs amicaux sont prévus pour Ciani et ses coéquipiers , en effet les espagnols vont participer au Gira Holanda où ils affronteront Le FC Utrecht , Almere City et le SBV Excelsior. 


mardi 2 février 2016

Michael Ciani invité de 20h Foot

Michael Ciani était l'invité de 20h Foot sur Itélé , le français est revenu sur son actualité et son club l'Espanyol Barcelone , sa tribune mercato ainsi que sur toute l'actualité foot.

L'Espanyol Barcelone
C'est un club avec lequel je reprend des minutes de jeu. Je suis arrivé mentalement et physiquement atteint. Il a fallu du temps pour me remettre en forme. Il y a une équipe qui s'est mise en place. Aujourd'hui il y a une meilleure estime de mon entraineur et je reprends des minutes de jeu.

La tribune mercato
A travers cette tribune j'ai voulu faire passer un message car trop souvent on résumé la mésaventure de certains joueurs partis à l'étranger par un manque de qualité ou un manque de talent, une perte de niveau. A tort c'est une erreur car aujourd'hui on voit le retour de certains joueurs en Ligue 1 comme Mavuba, Lassana Diarra ou encore Hatem Ben Arfa . Je cite eux parce que c'est eux qui font l'actualité aujourd'hui mais beaucoup de joueurs sont passés par ce chemin là. Ce sont des joueurs qui ont été victime de ce même type de raccourci. Aujourd'hui c'est moi qui en souffre entre guillemet. Je suis compétiteur et aujourd'hui je veux me frotter aux meilleurs attaquants. J'ai fais cette tribune pour que les joueurs partent parce que c'est une bonne aventure de partir à l'étranger , mais partent en connaissance de cause.




jeudi 28 janvier 2016

Tribune mercato par Michael Ciani

Très peu utilisé à l'Espanyol Barcelone depuis son arrivée , Michael Ciani retrouve peu à peu le groupe et les matchs comme quoi le travail finit toujours pas payer. Le français a publié une tribune dans l'équipe , un article très intéressant sur le parcours des joueurs à l'étranger. 


« Pour beaucoup de footballeurs, le mercato constitue l’occasion de franchir un cap, se relancer ou aller chercher un contrat juteux à l’étranger. Quand ces transferts ne se passent pas comme espéré, nombre d’observateurs invoquent un problème de talent ou de niveau. Et si les choses étaient plus complexes que cela  ? Avant son recrutement, chaque joueur a été observé une bonne dizaine de fois et son arrivée a été validée de façon collégiale. Alors, comment expliquer certaines désillusions  ?

Quitter ses frontières s’avère parfois payant. Il suffit de considérer les cas d’Anthony Martial ou de Kingsley Coman. Dans un registre moins médiatique, je pense aussi à Thomas Heurtaux, passé de Caen à la défense centrale de l’Udinese ou Kalidou Koulibaly, pilier de celle de Naples après avoir transité par Metz et Genk. Mais tous les départs ne connaissent pas la même issue  : pour ne citer que les plus récents, les départs de Franck Tabanou (depuis revenu à Saint-Etienne) à Swansea ou Florian Thauvin n’ont pas été une réussite. Il y a quelques années, les expériences de Rio Mavuba à Villareal ou Yoann Gourcuff au Milan AC, pour ne citer qu’eux, avaient déjà mis en évidence le risque de mésaventure.

Partir à l’étranger, c’est découvrir un autre rapport au football, une autre conception des entraînements. A mon arrivée à la Lazio en 2012, j’ai découvert les entraînements à l’italienne. Ce n’était plus « Jamais sans ma fille  » mais plutôt « Jamais sans mes haltères  » ! Après ma première séance, j’ai eu l’impression de m’entraîner pour la première fois - et Dieu sait pourtant qu’à Bordeaux ou à Lorient, les séances étaient rigoureuses. Honnêtement, un footballeur légèrement fainéant n’aurait pas duré longtemps.

Et puis comment faire abstraction de de la pression dans le stade et les rues de Rome un soir de derby  ? C’est autre chose que celle ressentie place des Lices à Rennes ou près du Port d’Hercule à Monaco  ! Cette tension m’a galvanisé… Plus jeune, elle m’aurait peut-être inhibé. J’imagine donc d’autant mieux l’effet qu’elle pourrait avoir sur un jeune joueur.

A l’étranger, le footballeur arrive dans un pays dans lequel sa réputation est souvent marginale et à construire. Il doit parfois travailler plus que les autres pour s’imposer et se faire un nom. Sans un véritable goût de l’effort, son statut  au sein du club risque d’être vite remis en question.

Enfin, il se peut que l’entraîneur de l’équipe n’ait pas eu le dernier mot en matière de transfert. Le joueur débarque alors au sein d’un effectif où il n’est pas désiré. Tout deviendra prétexte à sa mise à l’écart. J’ai moi-même été placé dans une situation délicate au Sporting Lisbonne (où il était arrivé l’été dernier avant d’être transféré en août à l’Espanyol) pour des raisons plus qu’opaques et manifestement éloignées de toutes considérations sportives : je n’ai disputé que vingt minutes lors d’un match de présaison. Oui, vingt minutes. Je pense que tout est dit…

Voilà pourquoi je persiste à dire que résumer une mésaventure d’un joueur à un manque de talent est souvent une faute d’analyse. Face à ces situations, ses deux meilleurs alliés seront son professionnalisme et son mental d’acier. Fort de sa volonté et de son sérieux, le joueur sera en mesure de se relancer ailleurs. Y compris dans son pays d’origine. Les exemples d’Hatem Ben Arfa à Nice et Lassana à Marseille suffisent à le prouver.


dimanche 13 septembre 2015

ESPANYOL 0 - 6 REAL MADRID

Pour le compte de la 3ème journée de Liga , l'Espanyol Barcelone recevait le Real Madrid ce samedi après midi. L'occasion pour Michael Ciani de faire sa première apparition dans le groupe et en tant que titulaire. Une première très compliquée pour le français tant le Real a survolé la rencontre en s'imposant sur le large score de 6 à 0 avec un Ronaldo en feu , le portugais a en effet fait des misères à la défense de l'Espanyol en inscrivant un quintuplé, Benzema a également inscrit son petit but. Lourde défaite donc pour Ciani et son équipe sur le score de 6 à 0.

Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, Ciani rêvait sûrement d'une meilleure issue. Le français titulaire à l'image de son équipe n'a pas pu contenir les assauts madrilènes et est sorti à la mi-temps. Il y aura de meilleurs jour pour lui et son équipe.


lundi 17 août 2015

La présentation de Ciani

Michael Ciani a été présenté aujourd'hui au public espagnol , 
dans la vidéo les images du français ainsi que la conférence de presse 

Ciani signe à l'Espanyol Barcelone

Il y a un mois Michael Ciani avait signé en faveur du Sporting Portugal , mais le français quitte déjà le Portugal. En effet l'ancien romain a résilié son contrat avec le Sporting Portugal , le coach Jorge Jesus ne comptant finalement pas sur lui :

" Depuis le début il n'y avait pas d'alchimie entre le coach et moi. Nous avons parlé de façon cordiale et mis un terme au contrat d'un commun accord"

Le français a donc trouvé un nouveau club , il rebondit en Espagne à l'Espanyol Barcelone , il s'est engagé pour deux saisons avec une année en option.


 CIANI : " JE SUIS CONTENT D’ÊTRE  ICI " 

Michael Ciani était en conférence de presse aujourd'hui pour l'annonce de sa signature , il a d'ailleurs été présenté au public. Le français est heureux de rejoindre le club de l'Espanyol Barcelone :

" L'Espanyol Barcelone est une bonne équipe, historique avec un grand stade. Je suis venu aider le club avec mon expérience et mes qualités. Il y a une bonne suite dans ma carrière de jouer en France , en Italie et maintenant en Espagne. Je suis content d'être ici "




dimanche 2 août 2015

Sporting Portugal 2 - 0 AS Roma

A l'occasion du trophée " 5 violinos "  , le Sporting Portugal s'est imposé sur le score de 2 à 0 face à l'AS ROMA au stádio José Alvalade à Lisbonne. Les lions ont fait la différence en seconde période grâce à des buts de Slimani et Carlos Mané. Le Sporting continue donc parfaitement sa préparation avec cette nouvelle victoire.

Michael Ciani victime d'une gastro-entérite n'était pas de la partie.